Travail à domicile ? 25 questions pour votre productivité

Travail à domicile
Travail à domicile

Comment devenir un.e entrepreneur.e individuel.le productif.ve après des années de travail dans un bureau extérieur en tant qu’employé.e ou avec son équipe ? Quel environnement de travail à domicile pour une qualité de vie au travail ? Comment concevoir le travail à domicile pour le bien-être au travail ? Quelle organisation du travail à domicile pour améliorer sa productivité ?
Travailler à domicile peut accroitre notre productivité, notre satisfaction et notre temps libre en n’étant ni stressé.es, ni épuisé.es, et en limitant notre empreinte carbone.
Certains jours, nous sommes redoutablement efficaces en travaillant à domicile. Mais d’autres jours, nous travaillons des heures et des heures sans pause à la limite de l’épuisement. Ou d’autres jours encore, nous ne faisons rien de concret mais n’avons même pas la satisfaction de nous être ressourcé.es car nous avions prévu de travailler et que la liste de tâches est restée intacte.
En théorie, nous avons plus de contrôle sur notre temps à domicile. En pratique l’espace de travail et l’espace privé étant sous le même toit, il devient plus difficile d’être complétement engagé.e dans son travail et aussi de s’en déconnecter complètement, nous pouvons nous retrouver en conflit avec nous-même voire avec nos proches, augmentant notre niveau de stress et diminuant notre satisfaction et notre joie.
Comment trouver une routine de travail à domicile vertueuse ?
Si vous démarrez à votre compte, lire cet article vous fera gagner du temps. Après 20 ans à diriger des équipes dans des grands groupes, il m’a fallu du temps pour m’ajuster en tant qu’entrepreneure solo et m’éviter un nouveau quasi burn-out.
Si vous êtes votre propre patron depuis quelque temps, vous pouvez vous servir de cet article pour lister tout ce qui vous réussit et identifier quelques domaines à améliorer pour vous donner toutes les chances d’atteindre voire de dépasser vos objectifs cette année.
Voici 25 questions conçues comme des ingrédients à partir desquels vous cuisiner votre recette personnelle productivité à la maison, selon vos préférences, vos besoins, vos contraintes.

1. Pourquoi est-ce que je fais cette activité ?


Donner du sens à ce que nous faisons, avoir une raison plus grande que notre personne, sont notre carburant, nous donnent de l’énergie pour nous lever, nous mettre au travail, persévérer malgré les obstacles.

2. Qu’est-ce que j’attends de cette activité ?


Avoir une vision claire, l’écrire, la partager régulièrement avec soi-et sa famille, autant de moyens de rendre l’invisible visible et de nous rapprocher du résultat.

3. Quelle est ma feuille de route ?


Trop d’entrepreneur.es passent directement de la vision à l’action. En nous précipitant, nous nous donnons du travail inutile faute de choisir les actions les plus efficaces et efficientes. Alors qu’en choisissant ses objectifs et préparant son plan d’actions tous les 90 jours, nous réalisons davantage que la plupart des entrepreneur.es en 1 an.

4. Où est-ce que je travaille à domicile ?


Un espace de travail délimité en open-space ou fermé mais dédié, est source de productivité lorsqu’il nous coupe des distractions – de la vie personnelle, des autres membres de la famille. Il est doublement efficace car il nous permet également de couper du travail, quand nous fermons la boutique. Il nous aide à trouver l’équilibre que nous recherchons.

5. Comment puis-je optimiser mon espace de travail à la maison pour être productif ?


Quelques critères amenant de la productivité lorsqu’on travaille à domicile :
-l’ergonomie : bureau, ordinateur, carnet ou classeur, siège et éclairage pour une organisation et une posture optimales et s’éviter le mal au dos, aux yeux,…,
-la position de son poste de travail : personnellement travailler face à un mur me limite, j’ai besoin d’un horizon ouvert, j’apprécie la flexibilité d’une table non adossée à un mur qui me permet d’aménager différemment selon que je recherche de la créativité, que j’ai besoin d’un espace de travail collaboratif ou que je veuille me concentrer sur un séquence de mails à produire en un temps limité,
-la performance : des outils de travail permettant de travailler rapidement – bonne connexion Internet, batteries et chargeurs évitant les coupures, meuble de rangement proche,
-le rangement : uniquement l’essentiel sur l’espace de travail, le désordre régulièrement rangé, pas de bazar qui distrait autour, un espace et des outils aérés et nettoyés régulièrement.

6. Quels autres éléments m’aident à me concentrer et stimulent mes sens ?


-la vue : un espace de travail personnalisé, une esthétique qui me plaît voire me ressemble. Intégrez un coin de nature dans votre espace,
-l’ouïe : pour certains le silence, pour d’autres certaines musiques, testez le bruit naturel ou enregistré de l’eau et des chants d’oiseaux,
-l’odorat : gêné par des odeurs de cuisson, de poubelles, de transpiration, de toilettes ? Pensez aux produits naturels comme un citron coupé, des écorces d’orange, des brins de lavande…
-le toucher : la chaleur du bois et du papier Moleskine, un stylo à 4 couleurs ergonomique ?
-le goût : une eau aux écorces de fruits, une tisane naturelle à boire avant d’avoir soif ?

7. Quelle est ma tenue de travail à la maison ?


S’habiller pour aller à son bureau chez soi met dans d’autres dispositions que de rester en tenue d’intérieur.

8. Quels sont mes horaires de travail à domicile ?


Nous avons la chance de pouvoir sortir des horaires classiques en prenant en compte notre horloge biologique et nos contraintes, en évitant les horaires de pointe.
Mettre en place une routine de travail à domicile limite le nombre de décisions, donne un rythme, tant pour soi que pour les autres.
Le 100% flexible que permet le travail à domicile peut devenir un piège, nous avons besoin de repos et de déconnexion.

9. Comment je démarre ma journée ?


Certes, nous pouvons démarrer notre journée de travail à domicile par des emails au saut du lit mais est-ce la meilleure chose à faire pour notre équilibre, notre santé mentale ?
Prendre soin de son corps, de son esprit sont des investissements durables et avec un très fort retour !
Démarrer la journée en s’occupant de son développement personnel rejaillit positivement sur sa journée de travail.

10. Comment je structure ma journée ?


Attention au piège des to-do listes, gérons notre temps ! Lisez ceci.
Suivons notre plan d’actions à 90 jours détaillé sur 13 semaines pour nos objectifs les plus importants et assurons-nous de bloquer du temps pour leur réalisation.
Il nous arrive de manquer de réalisme : nous imaginons que les tâches prendront 2 fois moins de temps (mesurer le temps et allouer le temps réel), que nous n’aurons aucun imprévu (prévoir 20%), que nous passerons facilement d’un sujet à l’autre (grouper les tâches similaires)
Dans tous les cas, restons simples, je participe au groupe d’entrepreneurs anglophones de Léo Babauta, qui nous invite toujours à simplifier notre vie.

11. Comment je gère mes repas ?


Ah les repas sur le pouce face à l’ordinateur ! Et le réfrigérateur et les placards toujours accessibles au grignotage ! Notre système digestif a aussi droit et surtout besoin de repos.
Travailler à la maison, c’est aussi l’opportunité d’inviter parfois ses partenaires de la sphère professionnelle ou personnelle à déjeuner à la maison ou l’opportunité de sortir déjeuner au grand air ou dans un café.

12. Qu’est-ce que je fais pendant les pauses ?


Des pauses pendant le travail à domicile, whaou !
En théorie, nous pouvons facilement nous lever, nous étirer, faire quelques pas, nous allonger par terre pour nous relaxer sans nous soucier du regard des autres, tirer une boule de pétanque ou des cartes, faire une mini session de yoga du rire, appeler un ami juste « pour rire ». S’amuser développe apprentissage et performance
En réalité, la sédentarité gagne du terrain. Couplée avec une alimentation un peu moins équilibrée, nous imaginons le résultat. Y compris pour nos yeux en les gardant trop longtemps face aux écrans.

13. Comment je termine ma journée de travail à domicile ?


Pas de temps perdu à rentrer chez soi mais le risque en travaillant à la maison est que la journée de travail ne se termine pas, que le travail déborde sur d’autres aspects de notre vie. Des rituels peuvent nous aider à fermer la porte, littéralement ou au sens figuré, par exemple quelques minutes de journaling pour savourer et refléter sur les succès, les évènements marquants et les expériences du jour et noter les priorités du lendemain. Surtout ne pas partir avec sa pile de dossiers virtuels inachevés sur le dos !

14. Mes réunions sont-elles productives à la maison ?


Les règles d’or des réunions efficaces au bureau sont transposables à la maison.
Surtout la phase de préparation, l’écoute active, la prise de note des décisions et un temps juste après pour les relire et démarrer l’exécution des actions.
Nous pouvons varier en faisant des réunions en marchant, un peu déroutant la première fois mais on y prend vite goût, triple bénéfice efficacité, plaisir et exercice.
Nous pouvons limiter la durée et le nombre de réunions en mettant en place des outils de travail collaboratif asynchrones structurés comme Slack.

15. Quel est mon bilan visio-conférence ?


Nous entendons parler de la Zoom fatigue depuis que nous utlisons la visioconférence de façon massive pour nos rendez-vous personnels et professionnels.
Jeremy Bailenson, fondateur du Stanford Virtual Human Interaction Lab a publié une étude dans la revue Technology, Mind, and Behavior de l’American Psychological Association, nous conseillant de réduire et éloigner la fenêtre pour limiter le contact visuel excessif, de désactiver ou masquer la vidéo pour limiter la charge cognitive et car se voir en permanence épuise et de garder une certaine mobilité comme en présentiel.
Quelle est la dernière fois que vous avez utilisé le bon vieux téléphone avec un casque ou des oreillettes en marchant ?

16. Comment quantifierais-je et qualifierais-je mes interactions sociales en travaillant à domicile ?


Le travail à domicile peut accroître le sentiment d’isolement. La présence et l’énergie d’autres personnes peuvent nous stimuler à atteindre davantage.
Nous avons besoin de 6 heures d’interactions sociales par jour, donc forcément pendant le travail. C’est pour cela par exemple qu’il est plus difficile de rebondir après une longue période hors du travail que d’un divorce.
J’ai l’habitude de garder mes vendredi après-midi non planifiés pour contacter directement ou aller voir les personnes que je n’ai pas pu voir en semaine. Récemment, j’ai proposé un rendez-vous à une jeune femme qui travaille sur un sujet connexe au mien, j’étais la première personne à lui proposer un rdv en 1 an, elle a adoré, j’étais ravie !

17. Comment je travaille avec mes partenaires clé ?


Notre organisation personnelle aura beau être extraordinaire, si nous ne parvenons pas à bien travailler avec nos clients, nos fournisseurs et autres partenaires, nous ne sommes pas productifs-ves, ça peut même être source de crises évitables et de stress important.
Je recommande :
-à minima de toujours fixer la prochaine étape à la fin d’un échange – saviez-vous que nous passons 2 semaines par an à planifier nos rdv personnels et professionnels ?
-idéalement de passer des contrats de service. C’est un des leviers de productivité enseignés dans Cap 90 jours.

18. Qu’est-ce que je délègue ?


Une clé majeure de la productivité. Travailler seul.e à la maison ne signifie pas tout faire par soi-même. Une autre approche est de se spécialiser dans les domaines que l’on préfère, où nous sommes ou voulons devenir performant.es. Et de déléguer d’autres domaines à des personnes qui sont meilleures que nous, en établissant des contrats de service.

19. Qui pilote mon entreprise à domicile ?


Après des années de salariat, ça peut être déroutant de piloter seul.e une entreprise.
Ne croyez pas que c’est le rôle de votre expert-comptable qui souvent se limite à constater si vous avez décollé, ou si vous avez explosé en vol.
Nous avons besoin d’un tableau de bord simple avec quelques indicateurs de résultat et surtout de moyens afin d’ajuster notre plan au minimum tous les 90 jours; ça aussi nous le mettons en place dans Cap 90 jours.

20. Comment est-ce que je célèbre mes progrès ?


La productivité durable c’est avant tout une question de mental. Et lorsque nous travaillons à domicile, nous sommes encore plus notre propre booster ou tueur.
C’est vital de célébrer ses grandes victoires, le contrat que l’on remporte alors que l’on partait perdant, l’ancien client qui nous repasse une grosse commande et nous parraine, et ses petites victoires, un appel ou un article que l’on a osé, un contact que l’on a reçu…
C’est tout aussi important d’être conscient et de reconnaitre ses progrès pour développer sa confiance et se fixer de nouveaux caps.
Rien de tel qu’un journal de bord pour valoriser, ancrer, nous enrichir de toutes ces expériences en temps réel.
Dans la méthode Cap 90 jours, la 13ème semaine est en partie dédiée à se poser, à réfléchir, à célébrer ses progrès, à se ressourcer.

21. Comment je continue d’apprendre ?


Dans les entreprises apprenantes, 10 à 20% de son temps de travail est dédié à l’apprentissage.
Certains entrepreneurs considèrent ce temps comme une perte de chiffre d’affaires, résultat soit ils cessent d’apprendre et se retrouvent limités par rapport à leurs confrères, soit ils apprennent sur leur temps personnel. Je me souviens de cet électricien qui m’a appelée en me disant, « vous savez je n’ai que mon BEP mais je voudrais équilibrer ma vie en écrivant, je voudrais apprendre sans être lu ». Je remercie encore mes parents d’avoir investi dans mes études, mon rêve d’aider à mon tour les autodidactes qui auraient aimé étudier se réalise.

Un autre moyen de continuer à apprendre est de faire partie d’un groupe d’entrepreneur.es qui se challengent et se soutiennent comme les groupes Cap 90 jours.

22. Exercice physique, un peu, beaucoup, pas assez ?


Parmi les personnes que j’ai interrogées sur les difficultés du télétravail, le sujet récurrent est le manque d’exercice. C’est vrai que je fréquente beaucoup de personnes avec qui je fais du sport très régulièrement. Moi aussi, je me rends bien compte depuis que je suis en télétravail permanent que je bouge moins alors que je fais toujours mes 3 séances hebdomadaires.
Mine de rien, l’exercice que je faisais en travaillant à mi-temps à l’extérieur était bien plus conséquent qu’à la maison. Je m’arrange pour avoir un rdv à l’extérieur chaque jour et y aller à pied.
Dans le même esprit de mouvement, nous pouvons aussi travailler debout, j’adore les séances de remue-méninge où je note 100 idées sur le mur ou la fenêtre sur un sujet pour lequel je n’ai aucune idée ! Une de mes techniques préférées dans ma boîte à outils.

23. Comment je gère mes tâches ménagères ?


Mais quel rapport avec le travail me direz-vous ?
L’avantage de travailler de chez soi est que l’on peut plus facilement combiner les agendas dans la journée et ainsi ne pas se retrouver à faire ses lessives le soir ! J’adore prendre une pause le matin pour aller étendre le linge au soleil. Je suis moins douée pour combiner cuisine et travail, en général ça crame !
L’inconvénient de travailler à la maison est que l’on se rend davantage compte des tâches ménagères inachevées et que cela peut nous déconcentrer. Il est en effet difficile de rester concentré lorsque vous voyez, en allant vous préparer une infusion, de la vaisselle qui encombre la cuisine. Traiter cet obstacle peut être la meilleure solution !

24. Sortir de la routine productive pour encore plus de productivité !


Une étude auprès de salariés montre que la productivité de ceux qui ont le choix du lieu de travail – qui peut inclure des bureaux satellites, des bureaux à domicile ou des espaces de coworking – augmente, tandis que leurs pairs qui travaillent exclusivement à domicile sont moins productifs. Je n’ai pas trouvé d’étude parmi les entrepreneurs solo, il y en a tellement peu ! Travailler partiellement à l’extérieur peut nous être bénéfique à tous, nous pouvons par exemple travailler avec et chez d’autres entrepreneurs, ou louer un espace ensemble.

25. Combien investir pour travailler à domicile de façon rentable ?


Nous pourrions penser que c’est gratuit, que ça ne coûte rien, que ça ne vaut pas la peine d’investir.
Travailler à la maison peut être très économique, les frais de fonctionnement peuvent être moins élevés qu’en travaillant à l’extérieur, en tant qu’entrepreneurs nous choisissons où investir pour avoir le meilleur retour sur investissement.

Avec cet article, je contribue à l’évènement interblogueurs : “Télétravail : Votre meilleure astuce pour rester productif quand on travaille de chez soi”, tellement ce sujet est important.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.