J’écris beaucoup sur le Pourquoi derrière le Quoi. Le cadre Pourquoi> Quoi> Comment est la façon dont j’aborde à peu près tout ce sur quoi je travaille, de mon écriture, à mes tutoriels, aux produits que je conçois. J’ai pensé qu’il serait peut-être amusant d’explorer comment cette approche ciblée a influencé la conception de l’édition 2 du carnet de notes Bullet Journal.

Je n’ai pas couvert toutes les fonctionnalités, juste celles qui sont nouvelles ou mises à jour dans l’édition 2.

Le bandeau

Comme le BuJo est une pratique très autonome, le plus grand défi de la conception de l’édition 2 était d’équilibrer la structure avec la flexibilité. J’ai essayé de concevoir des fonctionnalités pour qu’elles apparaissent quand elles sont nécessaires et disparaissent quand elles ne le sont pas.

De nombreuses fonctionnalités de l’édition 2 sont si subtiles qu’on peut les rater facilement. J’avais besoin d’un moyen à la fois d’attirer l’attention sur elles et d’expliquer comment elles sont utilisées. Beaucoup de ces fonctionnalités sont également faciles à comprendre, donc occuper en permanence de l’espace précieux à l’intérieur du cahier avec des instructions n’avait pas de sens.

J’ai choisi de mettre les instructions autour du cahier en utilisant le bandeau. Certaines instructions se trouvent directement sur les fonctionnalités qu’elles décrivent, comme la grille-guide. Les panneaux restants ont été utilisés pour fournir des ressources utiles.

Quoi de neuf à l’extérieur de l’édition 2 du Bujo ?

Les dimensions de l’édition 2 sont quasiment identiques à celles de l’édition 1. Elle a la même hauteur et la même largeur, mais elle est légèrement plus épaisse et plus lourde en raison du nouveau papier. Je vous en dis davantage à ce sujet plus loin.

J’ai gardé les mêmes dimensions parce que je voulais que l’édition 2 soit bien sur l’étagère avec l’édition 1. Développer une bibliothèque soignée de cahiers Bullet Journal est un merveilleux bonus de cette pratique.

La seule vraie différence à l’extérieur est le traitement du logo. Cela a toujours été un point de friction pour moi. Je n’aime vraiment pas voir l’image de marque sur les produits, même les miens. Cela dit, le logo BuJo est devenu un appel à l’action pour moi. Cela me rappelle à quoi ça sert. Étonnamment, une grande majorité des Bullet Journalistes interrogés ont ressenti la même chose. Ils préféraient avoir un logo sur la couverture plutôt qu’elle ne soit vierge. L’édition 2 trouve un équilibre en réduisant le logo et en le simplifiant avec un élégant traitement en relief.

En termes de couleur, il y aura toujours le noir classique. Chaque année comportera également une couleur annuelle, disponible uniquement pour cette année (ou jusqu’à épuisement du stock). Cela poursuit trois objectifs :

1. Cela garde notre offre fraîche et amusante

2. Au fil du temps, vous verrez les années de votre vie classées par couleur, votre bibliothèque Bujo

3. Il soutient une philosophie de base de BuJo : Memento mori ou «se souvenir de la mort». Se souvenir que toutes choses deviendront du passé, peut nous aider à être plus attentifs au présent. La couleur est un rappel aussi doux que j’ai pu penser pour profiter au maximum de chaque jour.

Quoi de neuf à l’intérieur de l’édition 2 du Bujo ?

La grille-guide et le diagramme de Venn

L’édition 2 a été conçue pour embrasser la diversité de la communauté du Bullet Journal. Cette répartition représente à la fois la forme et la fonction. La grille-guide est un outil destiné à aider les Bullet Journalistes à concevoir rapidement la mise en page de leurs pages. Le diagramme représente le but de BuJo : mener une vie plus intentionnelle en alignant notre action avec nos croyances. Quelle page représente la forme et laquelle représente la fonction dépendra du Bullet Journalist, ou du jour …

La clé

La page clé mise à jour comporte désormais des boîtes à points au lieu de boîtes à grille. C’est parce que de nombreux membres de la communauté utilisent des couleurs avec ou à la place des puces pour classer leurs entrées. Maintenant, chaque carré sert de petite micro-toile nette pour organiser vos pensées à votre guise.

La page des intentions

Un outil n’est utile que si son objectif l’est. La page intentions est là pour vous aider à réfléchir à l’objectif de ce cahier – votre pratique du Bullet Journal. Est-ce pour être plus organisé ? Pour moins oublier ? Pour lancer une chaîne YouTube ? Pour tout ce qui précède ? Quelle qu’elle soit, déclarer votre intention avant de commencer donnera à votre pratique plus de clarté, de focalisation et de sens. Cela améliore considérablement les chances que votre pratique vous donne des résultats significatifs.

Cette page est également une grille de points afin qu’elle puisse être facilement divisée. Définir une intention n’est pas un vœu, c’est une direction, un point de départ. Au fil du temps, à mesure que vous apprenez, vos intentions changeront probablement. Revenez simplement à cette page et ajoutez votre nouvelle intention. Au fil du temps, vous pouvez voir les progrès que vous avez réalisés. Vous pouvez assister au déroulement de votre histoire.

L’index

L’index de l’édition 2 est maintenant une grille de points. Cela permet une plus grande personnalisation. Vous pouvez utiliser l’index tel quel ou le diviser rapidement en colonnes telles que “travail”, “maison”, “classe”, etc.

Qu’est-ce qui change dans la conception des pages de l’édition 2 du Bullet Journal ?

À première vue, les numéros de page centrés peuvent sembler être le seul changement, mais il y a beaucoup plus que ça. Regardons de plus près, de l’extérieur en mouvement.

Les marges

Il y a plus d’espaces autour de la grille, ce qui sert plusieurs objectifs différents :

1. Pour les lettreurs et les calligraphes, cela offre plus de place pour des sujets de page ornés dans les orientations portrait et paysage.

2. Pour les artistes, les griffonneurs et les artisans, cela laisse plus de place à la décoration et aux marges.

3. Si vous ne faites rien de ce qui précède, lorsqu’il est laissé vide, l’espace blanc à l’extérieur de la grille aide à encadrer proprement le contenu à l’intérieur de la grille et à le faire apparaître.

La grille

La nouvelle grille de points a été conçue pour être visuellement équilibrée lorsqu’elle est divisée. En plus du guide de grille à l’avant du bloc-notes, vous trouverez également des séparateurs de page sur les marges intérieure et inférieure de chaque page. Ils ont été conçus pour être suffisamment subtils pour disparaître lorsque vous ne les recherchez pas, mais rapidement accessibles lorsque vous en avez besoin. Ils vous aideront à mettre en page rapidement.

Les puces d’état de page

Lorsque vous commencez à intensifier le Bullet Journaling, il y a de fortes chances que vous ayez beaucoup de tâches. Parfois, cela entraîne la recherche de tâches dans vos pages. J’avais besoin d’un moyen rapide de voir quelles pages avaient encore besoin d’attention et lesquelles étaient complètes. Je n’étais pas le seul à avoir ce besoin. J’ai vu différentes approches intelligentes dans la communauté BuJo pour relever ce défi, ce qui m’a inspiré à développer ma propre solution : la puce d’état de la page.

Juste en dessous du numéro de page, vous verrez une puce de tâche. Cela représente le statut de votre page. Une fois que vous avez tout terminé sur une page, vous pouvez la marquer comme terminée en utilisant le «X». Fini la chasse aux tâches ouvertes !

Vous pouvez également utiliser la puce d’état de la page pour marquer les pages comme spéciales ou importantes à l’aide de différents symboles ou couleurs, indiquer d’autres instances d’une collection à l’aide de flèches ou indiquer si vous avez migré le contenu d’une page. C’est à vous. Cela vous aidera à localiser rapidement des pages spéciales et à vous orienter dans une collection.

La puce d’état de la page est une petite fonctionnalité qui s’est déjà avérée être un gain de temps énorme pour moi, en particulier lors de la réflexion / migration mensuelle. En outre, marquer une page entière comme complète ajoute un tout nouveau niveau de satisfaction au Bullet Journaling.

Le papier

Le nouveau papier utilisé dans l’édition 2 a été créé spécifiquement pour les Bullet Journalists. Il existe de nombreuses façons pour la communauté de s’exprimer dans ses cahiers, et nous avons conçu notre journal en conséquence.

Pour les plus artistiques d’entre nous, son poids de 120 grammes et sa composition rendent le papier beaucoup plus respectueux de l’art / des couleurs que le 80 grammes de l’édition 1, sans être aussi rigide ou lourd qu’un journal d’art.

C’est une couleur blanche douce aux yeux pour une journalisation prolongée. La composition du nouveau papier réduit considérablement les images fantômes et la texture est lisse avec juste assez d’accroche pour faire de l’écriture un vrai plaisir.

Les outils

Le guide de poche

J’enseigne BuJo depuis près de sept ans maintenant. Durant cette période, j’ai beaucoup appris sur la façon de l’expliquer plus efficacement. Beaucoup de ces apprentissages ont servi à la création du guide de poche inclus dans l’édition 2.

Le guide de poche contient de nombreux exemples visuels et montre à quoi ressemble un mois standard de Bullet Journaling. Cela montre comment toutes les pièces s’assemblent. Cela en fait une excellente ressource pour les Bullet Journalist débutants et chevronnés.

Si vous n’avez pas besoin du guide, c’est un joli petit cadeau que vous pouvez offrir à quelqu’un qui, selon vous, pourrait bénéficier de l’apprentissage du Bullet Journal.

Le guide s’intègre parfaitement dans la poche arrière incluse du carnet  sans ajouter beaucoup de volume.  Il peut vous servir de règle lors de la mise en page de vos pages.

La feuille d’autocollants

Conçue pour éliminer encore plus de difficultés avec votre pratique, elle dispose d’un tas d’outils super légers pour vous faire gagner du temps.

Les autocollants comprennent :

• Le nom de chaque mois pour vos journaux mensuels imprimés sur une feuille métallique, car chaque nouveau mois est une étape importante à célébrer.

• 12 bandes de jours et 12 bandes de dates afin que vous puissiez rapidement configurer la chronologie de votre journal mensuel.

• Les points d’aluminium peuvent être utilisés pour les tâches prioritaires.

• Des points d’aluminium plus grands et autocollants d’intentionnalité éclair. Celles-ci servent de repères visuels pour vous aider à déclencher les comportements souhaités. Par exemple, collez un autocollant à côté de votre brosse à dents pour ne pas oublier de passer la soie dentaire. Placez-en un sur votre moniteur pour ne pas oublier de boire de l’eau. Mettez-en un sur la coque de votre téléphone, pour ne pas le ramasser aussi souvent. Ce ne sont que des moyens simples pour vous aider à étendre votre pratique du BuJo à la vie de tous les jours.

La fin

Ce carnet a été élaboré pendant des années, inspiré par d’innombrables commentaires de la communauté. J’ai fait de mon mieux pour écouter, en incorporant le plus possible tout en respectant la puissance de la page blanche. Après tout, ce cahier accueille vos pensées, vos sentiments, votre vie.

Une maison heureuse est construite sur l’amour, et beaucoup d’amour a été consacré à la conception de l’édition 2. J’espère que cela vous sera utile.

Joyeux Bullet Journaling,

Ryder

Traduit pour Ryder Carroll après sa présentation en avant-première à la communauté Bu Jo U