Écrire une lettre ? 10 situations où cela peut être bénéfique

Ecrire une lettre
Ecrire une lettre

Ecrire une lettre en 2021 ? C’est complétement dépassé !

Effectivement, dans ma boîte aux lettres, je trouve principalement des publicités. Je reçois encore quelques courriers d’organismes financiers comme les banques, les assurances mais plusieurs pour me dire que dorénavant ils me déposeront leurs messages dans l’espace client en ligne. Et je n’ai même plus le petit stress de retour de vacances d’été avec les avis d’imposition, l’administration fiscale a tout dématérialisé au risque de se retrouver à devoir des pénalités de retard car vous n’avez pas vu un de leurs courriels.

Bien sûr, je fais tout pour réduire le gaspillage de papier, néanmoins les très rares fois où je reçois une lettre écrite à la main, c’est la fête ! Whaou, elle ou il a pris le temps de m’écrire ! Je me pose et prends le temps de lire, de relire, de laisser vagabonder mon imagination. A l’heure du numérique et de l’instantanéité, les lettres d’amour écrites de sa plus belle plume et envoyées nous procurent des moments d’émotion intense, aussi bien en les écrivant qu’en les lisant. 3,5 milliards de timbres sont vendus chaque année en France, 90 000 facteurs acheminent courriers et colis, dont 30 000 en vélo.

Pourquoi écrire une lettre ?

On peut écrire à la terre entière ! Avec une intention différente pour chaque personne, à chaque lettre.
On peut envoyer des lettres à des personnes qui comptent pour nous, à des personnes avec qui nous ne pouvons pas communiquer directement et à soi.

Une lettre est une opportunité de s’exprimer complètement, c’est :
-Un dialogue avec soi-même, on se dédouble.
-Un temps de réflexion et d’introspection, on prend du recul, de la hauteur.
-Un temps de connexion, on ressent ce qui nous anime au plus profond de nous, on clarifie ses idées.
-Un partage, on confie une partie de notre intimité.
-Une œuvre d’art, on choisit ses idées, son support, ses mots.
-Une thérapie, on soigne nos maux par nos mots.
-Un voyage ou un rêve éveillé.e, on imagine notre destinataire lisant notre lettre.
-Une décision, on envoie la lettre, on la conserve, on s’en débarrasse.
-De la création de valeur, on se valorise en s’écoutant, on valorise l’autre par cette attention particulière, elle ou il nous valorise à son tour en nous écoutant. C’est aussi la valeur de ce qui est rare !
-Un bien qui a sa propre vie, les écrits restent, les lettres peuvent nous survivre.
-Une (é)preuve de patience !

Une lettre c’est un cadeau que l’on offre sans attendre de retour. Lorsqu’il y a un retour, c’est souvent un bonus.
Parfois, votre destinataire a sincèrement envie de vous répondre mais il ne sait pas trouver le temps ou les mots.

Ecrire une lettre à des personnes qui comptent ?

Écrire une lettre d’amour

Nous avons tellement de possibilités de communication. Un échange de lettres confère une dimension éternelle à une relation. Victor Hugo est reconnu comme un écrivain du romantisme, nombre de ses lettres d’amour aux femmes de sa vie sont accessibles. Voici un exemple de lettre.

Quand tu liras ce papier, mon ange, je ne serai pas auprès de toi, je ne serai pas là pour te dire : pense à moi !
Je veux que ce papier te le dise. Je voudrais que dans ces lettres tracées pour toi tu puisses trouver tout ce qu’il y a dans mes yeux, tout ce qu’il y a sur mes lèvres, tout ce qu’il y a dans mon cœur, tout ce qu’il y a dans ma présence quand je te dis : je t’aime !
Je voudrais que cette lettre entrât dans ta pensée comme mon regard, comme mon souffle, comme le son de ma voix pour lui dire à cette charmante pensée que j’aime : n’oublie pas !
À bientôt.
Aimer, c’est vivre.

Victor Hugo

Oui, je me souviens encore des lettres que je recevais chaque semaine de mon 1er grand amour lorsque j’étais interne au lycée, curieusement je n’ai pas souvenir de celles que je lui envoyais, intéressant non ?

Une lettre d’amour pour renforcer ce qu’on a déjà exprimé verbalement, pour se dévoiler et dire ce qu’on n’ose pas exprimer verbalement, pour poser des questions difficiles, pour signifier son engagement, pour surprendre et épicer le quotidien, …
La lettre d’amour n’est pas réservée à ses partenaires sentimentaux !

Ecrire une lettre pour faire connaissance

Emmanuel Charache a rencontré des jeunes de moins de 25 ans qui s’écrivent des lettre. Par exemple, Yaël demande juste leur adresse aux personnes qu’elle veut mieux connaître, pas de numéro de téléphone, impossible de se donner des nouvelles autrement que par courrier, voilà qui pimente une relation qu’elle soit amicale ou romantique, elle reçoit des lettres mémorables, légèrement différentes des échanges sur les réseaux sociaux !

Moi-même, je me souviens avec émotion des lettres à ma correspondante espagnole lorsque j’apprenais cette langue, c’est ainsi que nous avions fait connaissance et nous étions préparées à notre première rencontre physique.

Ecrire une lettre à un.e ami.e

Les lettres peuvent nous aider à développer et à conforter un lien.
Pour certaines personnes, la lettre est un moyen de communication assez fréquent, d’autres y verront un signe d’originalité, d’anticonformisme ou de ringardise !

Quand nous écrivons à une personne, elle ne nous voit pas, ne nous entend pas, ne ressent pas notre présence, il en va de même pour nous à son égard. Ceci change les règles du jeu, rendant souvent plus facile de se confier, de demander conseil, de demander pardon, d’encourager, d’exprimer sa reconnaissance, de formuler une critique constructive.

Par ailleurs, la lettre peut aussi être un moyen très efficace de se préparer à mieux dire les choses en face à face de façon, avec plus d’impact, plus de bienveillance, plus de franchise, selon ce qui pourrait faire défaut si l’on se parlait là tout de suite. Ce dialogue par écrit permet de capter l’essence de ce que l’on veut communiquer, c’est une forme d’entrainement avant le grand oral !

Ecrire à son enfant ou à son parent

Lorsque nous avons accompagné mon père vers sa dernière demeure, j’ai été surprise de la très forte présence de ses petit-enfants. Puis, je me suis souvenue de la relation magique que j’ai eue avec mon grand-père, mon premier mentor. C’est vrai que les relations parents-enfants peuvent connaître des moments plus compliqués ou complexes que celles entre grand-parents et petit-enfants, les enjeux sont tellement différents. Il y a des non-dits, des besoins, des sentiments, des émotions qui n’ont pas été exprimés, qui ont été refoulés, entrainant parfois malentendus et éloignement. Or, nous pouvons les exprimer aujourd’hui.

Ecrire m’a permis de préparer certaines questions que je voulais absolument poser à chacun de mes parents, leurs réponses m’ont touchée. Quand je vois à quel point ma mère apprécie les petits mots que je lui écris parfois, je me dis que ça vaut la peine de confronter sa pudeur, de se lâcher davantage et d’oser écrire une longue lettre à ses parents ou à ses enfants. Sans rien attendre en retour.

Evitons d’attendre que nos parents disparaissent pour leur écrire notre première lettre comme Georges Simenon qui a écrit à sa mère qu’il dit ne pas avoir vraiment rencontrée et aimée de son vivant, Lettre à ma mère trois ans après son décès. Une lettre permet de rencontrer son destinataire.
Une idée pour les prochains anniversaires, fête des mères, fête des pères ou tout simplement pour aujourd’hui !

Ecrire une lettre de remerciement

Helen Keller, militante politique américaine, sourde et aveugle à l’âge de deux ans est la première femme handicapée à avoir obtenu un diplôme universitaire. Le soir du 1er février 1924, le New York Symphony Orchestra joue Beethoven, la prestation est diffusée à la radio. Derrière sa radio, Helen Keller – sourde et aveugle – est émue aux larmes et écrit, dès le lendemain, une lettre de remerciements au chef d’orchestre, lui expliquant qu’elle a réussi à « entendre », à sa manière, la musique. Sans commentaire !

Ecrire une lettre de remerciement ancre à jamais l’émotion de celle ou celui qui écrit. C’est d’abord un cadeau pour soi.

Ecrire une lettre de voyage

Il est certes plus facile et rapide de communiquer par voie numérique. Mais ce n’est pas une raison pour ne plus envoyer de lettre physique à nos proches. C’est même une façon très appréciée de rester en contact avec eux.

Je me souviens des cartes postales XXL que j’ai achetées en Argentine, des moments que j’ai passés à écrire des courtes lettres très personnelles et du temps qui s’est écoulé avant que mes correspondants ne m’en parlent, certaines ont voyagé plus de 6 mois !

Ecrire une lettre à des personnes avec qui nous ne pouvons pas communiquer directement ?

Ecrire à un.e ex relation

Que l’on soit à l’initiative de la fin de relation ou qu’on la subisse, elle a souvent un goût d’inachevé. On aurait aimé pouvoir exprimer, clarifier, comprendre certaines choses. On peut rester avec des regrets et sa frustration de ne plus pouvoir se parler, on peut aussi écrire une lettre. Je ne pense pas ici uniquement aux ex partenaires sentimentaux, il arrive aussi qu’une relation amicale ou familiale se termine abruptement.
Ecrire une lettre pour se remémorer tout ce qui était positif, pour remercier voire exprimer sa gratitude, pour pardonner ou demander pardon, pour poser des questions ou répondre à des questions.
L’écriture de la lettre peut aider à apaiser la douleur ou la rancœur, à combler le manque ou à couper symboliquement le lien, à obtenir des réponses, à accepter la situation.
Envoyer la lettre peut rester essentiel ou devenir accessoire, l’écrire permet de le savoir.
Ecrire une lettre pour boucler la relation er tourner la page, passer à autre chose.

Une lettre pour faire son deuil

Pierre Bergé a écrit 56 lettres à Yves Saint-Laurent, entre le 5 juin 2008, au lendemain du décès de celui qui fut son compagnon pendant 50 ans, et le 14 août 2009, quelque temps après la messe commémorant le premier anniversaire de sa mort.

Au fond, ces lettres n’avaient qu’un but : faire un bilan, celui de notre vie. Dire à ceux qui les liront qui tu étais, qui nous étions. Mettre à jour mes souvenirs, te dire combien, au bout du compte, j’ai été heureux avec toi, grâce à toi, montrer, et j’espère l’avoir fait, ton talent, ton goût, ton intelligence, ta gentillesse, ta tendresse, ta force, ton courage, ta naïveté, ta beauté, ton regard, ton intégrité, ton honnêteté, ton intransigeance, ton exigence. Ces « ailes de géant » qui t’ont empêché de marcher. »

Pierre Bergé – Lettres à Yves

Ecrire à celle ou celui qui n’est plus et qui nous manque aide à traverser une période où l’on se sent triste et seul.e et à faire son deuil.

Et si vous écriviez sans connaître le destinataire ?

Anne Frank, adolescente, se confie tous les jours, en écrivant des lettres à un destinataire créé par son imaginaire, Kitty. Ecrivait-elle des lettres ou tenait-elle un journal intime ? Ecrire une lettre est un dialogue personnel intime, dans la formation Mon JOURNAL personnel, nous nous entrainons à écrire 9 types de dialogue, avec :
1.Une personne
2.Le corps
3.Les évènements
4.Le travail
5.Les émotions
6.Les objets
7.Les symboles
8.Les résistances
9.La sagesse
Ces exercices sont puissants, les réponses arrivent non pas par le facteur mais par l’intérieur, vive le circuit court !
Et nous (re)trouvons le plaisir d’écrire.

Ecrire une lettre à soi ?

Les lettres-dialogue que l’on vient de voir sont-elles des lettres à des personnes avec qui nous ne pouvons pas communiquer directement ou des lettres à soi ? Bonne question ! C’est en les testant que vous le saurez !

Pour se libérer

Raconter sa douleur ou ses souffrances physiques ou émotionnelles, sa colère, sa peur, son anxiété en les couchant sur le papier permet de les extérioriser afin de s’en libérer plus facilement. Cela fait gagner beaucoup de temps et aide à traverser plus vite, plus facilement et de façon écologique des moments difficiles.

En sachant que l’on ne va pas être jugé.e, on se permet d’être aussi incorrect, déraisonnable ou stupide que l’on souhaite. Cette communication intentionnellement unidirectionnelle nous donne tout l’espace dont nous avons besoin sans être interrompu.e.
On peut ainsi libérer n’importe quel type d’énergie refoulée, en toute sécurité.

Ecrire une lettre à soi peut aussi nous libérer de notre discours intérieur négatif en faisant évoluer tout ce qui nous dévalorise, minimise, limite, bloque, nous empêche de réussir, vers une voix qui nous soutient, nous encourage, nous guide.
Vous trouverez dans Mon JOURNAL personnel de nombreuses ressources pour libérer ces éléments toxiques et en intégrez des plus écologiques.
En complément, vous pouvez lire Courrier-thérapie où la thérapeute Élisabeth Horowitz nous invite à écrire des lettres qui libèrent, soulagent et guérissent comme la lettre du moi enfant ou le courrier de guérison.

Une lettre au futur moi

Ecrire aujourd’hui une lettre à son futur moi est une de mes techniques préférées, j’ai vu tellement de personnes à qui elle a réussi. On écrit une lettre à la personne que l’on veut être dans 90 jours ou 3 ans ou 5 ans, on la décrit, on la conseille, on la félicite, et tout ce qui nous semblait confus, emmêlé, difficile voire impossible devient réalité sur le papier et comme dit Walt Disney « Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire.” C’est un moyen malin et amusant de gagner « l’air de rien » en clarté, en structure, en confiance et en énergie, ça crée un momentum pour passer à l’action.

Vous pouvez conserver la lettre ou demander à quelqu’un de vous l’envoyer. Si vous la tapez, vous pouvez utiliser une application en ligne qui vous l’enverra à la date souhaitée. Effet de surprise garanti.
Ecrire une lettre au futur moi est tellement puissant que je l’incorpore dans quasiment tous mes programmes d’accompagnement.

Des lettres de gratitude

En minimisant les insatisfactions et les frustrations, et en grossissant ce que la vie et notre entourage nous offrent, le sentiment de gratitude contribue grandement à notre bien-être émotionnel. J’ai publié un long article sur comment devenir reconnaissant, tenir un journal y participe largement, écrire des lettres également. J’ai placé les lettres de gratitude dans la section écrire une lettre à soi pour pouvoir relire ces lettres, par exemple un jour où rien ne va, ce sont de sacrées ressources mieux-être !

Mais bien sûr que je conseille également d’envoyer des lettres de gratitude à des personnes que vous souhaiter remercier pour ce qu’elles vous apportent en étant spécifique sur la façon dont elles vous enrichissent.

Comment écrire une lettre ?

Comment se préparer ?

Comme pour toute action importante, une bonne lettre commence par une préparation. Voici quelques questions :
-Pourquoi est-ce que je veux écrire cette lettre ? Quelle est mon intention ? Quelle émotion est-ce que je veux transmettre ?
-Est-ce que je veux avoir une réponse, mettre en place une correspondance régulière, ou dire des choses sans solliciter de retour ?
-Qu’est-ce que je sais du style et des préférences de mon interlocuteur ? Est-il.elle global ou détail, à quel style d’humour est-il.elle sensible, est-il.elle formel ?
Cette préparation sera facilitée en la faisant déjà par écrit, sous forme de carte heuristique, de plan numéroté ou de brouillons de lettre.

Quel matériel pour écrire une lettre ?

L’engagement que l’on met à écrire une lettre à la main est bien plus fort que celui dont on fait preuve en tapant des mots sur un clavier. Et l’écriture en elle-même en dit déjà beaucoup sur celle ou celui qui écrit.

Selon les réponses obtenues lors de la préparation, on choisira le papier ou tout autre support sur lequel écrire, l’outil avec lequel écrire et l’enveloppe. On peut prendre ce qu’on a en stock, aller fouiner dans les magasins spécialisés (y trouver de quoi sceller les lettres par exemple !) ou fabriquer son matériel. Personnellement, j’adore trouver des timbres originaux et choisir timbre approprié à l’envoi de lettre.
On peut décider d’ajouter des accessoires à l’intérieur ou à l’extérieur de la lettre pour encore plus personnaliser le message, pour davantage d’impact.

Comment rédiger une lettre imaginée ?

Se mettre dans un état d’esprit approprié aidera à trouver et à choisir ses mots. Fermer les yeux, penser à la personne avec qui on veut se connecter, laisser venir les sons, les images, les pensées, les idées, se mettre dans un état passif quelques instants facilite le démarrage, aide à être soi-même.

Nous parlons d’écrire une lettre, ceci n’exclut pas le fait de l’agrémenter d’illustrations, de dessin, de collage,…
Relire à voix haute nous permet de savoir si notre lettre correspond à notre intention ou a besoin d’être revue.
On pourra choisir de corriger de manière visible, une rature est un message en soi ou de se remettre à l’ouvrage.

Envoyer une lettre … ou pas !

Ca y est la belle lettre manuscrite est partie, on est même allé la glisser dans une boîte à lettres ! Après cet exercice d’écriture qui aura sollicité notre patience une première fois, démarre l’attente et les émotions associées, l’occasion de réapprendre à l’expéditeur à être patient voire à aimer cette attente !

Parfois on décidera de ne pas envoyer une lettre initialement destinée à être envoyée, parce que l’écrire nous aura suffi, parce qu’on pense que ce n’est pas le bon moment ou que nos mots risquent de blesser. Très souvent on trouvera dans le temps passé à écrire une opportunité d’action ou de résolution, une clarification, une prochaine étape à entreprendre.
On pourra garder la lettre non envoyée dans son journal, revenir dessus, ou la brûler.
On pourra aussi envoyer de manière symbolique en inventant une adresse ou en ne timbrant pas.

Je vous souhaite de belles lettres aux autres et à vous !