fbpx

Nous ne vivons pas tous le moment présent de la même manière. Certains font face aux difficultés « covidiques » avec une force morale remarquable, d’autres se sentent affaiblis voire anéantis et sont en quasi-dépression. Je consacre cet article à cette force, cette énergie que j’appelle le courage pour aider les entrepreneurs à (re)faire le plein de courage !  Vous y trouvez plusieurs stimulants pour lâcher prise, penser positivement, agir positivement et demeurer positif en pratiquant le journaling en pleine conscience dans ce contexte de négativité ambiante. Toujours avec un état d’esprit positif !

Le courage est-il important pour vous ?

Le courage vient du mot cœur. Quelles que soient les civilisations et les époques, on fait référence au courage des personnes qui contribuent positivement au monde. Je suis sûre que c’est le cas de vos héros, personnes positives connues ou pas : dans quel état d’esprit sont-ils ? Le courage est la vertu qui caractérise et distingue les héros et leur permet d’être positifs et d’avancer contre vents et marrées.
Aujourd’hui, on parle de la grande peur des entreprises face aux vagues successives de re-confinement. Une personne qui reste éloignée de l’emploi a beaucoup de mal à revenir. Selon une étude de l’institut Gallup résumée dans “The five essential elements of well-being” de Tom Rath et Jim Harter, on se remet plus facilement d’un divorce que d’une longue période de chômage. Il en va de même pour les chefs d’entreprises, plus ils ferment leurs entreprises souvent et longtemps, plus c’est difficile de repartir.
La bataille se joue bien évidemment sur le plan économique mais aussi et surtout sur le plan du mental. La peur peut paralyser ou tétaniser, elle peut aussi dynamiser voire galvaniser quand on s’arme de courage et de pensées positives. Le manque de courage et les pensées négatives que nous n’arrivons pas à chasser peuvent nous faire lâcher l’affaire.

Pourquoi prendre son courage à 2 mains ?

Le jeu du courage se joue dans le mental, dans la tête, avec nos pensées, des choses positives et du négatif. Je vous propose de le ramener dans le corps. Imaginons 2 postures face aux difficultés : l’un baisse les bras, rentre la tête, marche en regardant par terre et se casse la figure, l’autre prend son courage avec ses 2 mains, le serre contre son cœur pour s’en remplir le corps puis marche vers ses proches et diffuse son courage.
Quel que soit le sujet, quand on rend quelque chose d’abstrait concret, nos sens se mettent en éveil, on rend l’invisible visible, audible, palpable.
Dans Vendre l’invisible, Harry Beckwith nous aide à mettre en valeur un produit ou un service de manière très positive, les techniques de marketing dont ce livre regorge sont transposables aux qualités ou vertus que vous souhaitez développer.
A quoi ressemble votre courage ? Quelle forme, quelle couleur, quelle matière, quelles pensées, quelle humeur ? Dessinez-le dans votre journal, découpez-le, fabriquez un objet et ayez-le à portée de main pour le serrer contre vous quand vous ressentez le besoin de vous emplir de courage. Vous pouvez ainsi modifier positivement les éléments négatifs, rendre le bon côté visible et rester positif. C’est une autre manière de voir les choses.

Comment rassembler toutes ses forces pour entreprendre ?

Vous voilà déjà muni de votre doudou courage pour éviter de lâcher l’affaire.
Soyons honnêtes, ce ne sera certainement pas suffisant pour entreprendre quelque chose dans la durée, affronter le danger que l’entreprise ne s’en sorte pas économiquement, ne pas se laisser envahir par la souffrance des proches, éviter la fatigue physique notamment celle générée par le nombre croissant de décisions à prendre.
Prenons cette peur que nous avons, et souvenons-nous que peur = perception erronée de la réalité (concept bien connu en psychologie entrepreneuriale).
Comment continuer à avoir peur et surmonter ses peurs ?
Rappelons-nous que le mot courage vient du latin cor = cœur qui désigne la force d’âme et de caractère. Pour entreprendre durablement, c’est la grande épreuve du cœur ! Le lieu où résident les sentiments.
Alors autant aller chercher le courage dans son cœur. Quelle est cette idée, quel est ce projet, quelle est cette envie que vous avez enfouie dans votre cœur et recouverte de « je ne peux pas me le permettre maintenant, je n’ai pas le choix, … » bref de tout un tas de raisons.
Ce qui vient du cœur est naturellement fort et nous demande donc beaucoup moins d’énergie pour la mise en œuvre. C’est peut-être le bon moment pour choisir la vie de cœur ? Choisir c’est mourir un peu et vivre pleinement !
Cette force naturelle va vous aider à vous lever en forme le matin et à entreprendre. Vous n’êtes pas naïf, vous savez déjà que vous en aurez besoin pour affronter ceux qui vont voir de l’inconscience à la place du courage, ceux-là mêmes qui vous donnent les raisons de continuer dans la raison et de brider votre cœur.  
Et si on mettait cela en action ? Voici 3 étapes successives :

  1. Ecoutez votre cœur, vos émotions, écrivez ce qu’il vous dit sans le censurer.
  2. Puis racontez l’histoire à votre doudou courage.
  3. Et armé de votre doudou, dites autour de vous ce que vous avez sur le cœur, même si c’est un peu fou !

Que faire quand le courage vous abandonne ?

Même lorsque l’on mène une vie de cœur, le courage peut venir à manquer.  Comment l’activer, le réactiver ? D’abord comprendre pourquoi il vous a abandonné.
Je ne suis ni médecin, ni thérapeute, ni nutritionniste. Je suis une fille d’agriculteurs, habituée depuis toujours à me nourrir correctement, à dormir et à bouger. J’ai eu mes années où je voulais dormir plus vite, où je mangeais de la malbouffe au bureau et où je ne prenais pas le temps de faire de l’exercice. Ça m’a coûté un quasi burn-out ! Pourquoi je vous parle de ça ? Parce que j’observe que lorsque les entrepreneurs abandonnent c’est très très souvent parce qu’ils se maltraitent : dette de sommeil, compensation par sucre, gras, alcool, tabac, exercice principal passer de sa chaise de bureau à son siège de véhicule et vice-versa. Comment s’étonner que le courage vous abandonne ? ! Comment être une personne positive et optimiste dans ces conditions ? Déjà assurons-nous que nous nous traitons correctement pour être positif et penser positif, sinon le doudou courage ne va pas être heureux, il va ramollir à force d’être bombardé d’émotions négatives.
2ème cause de panne de courage que j’observe chez mes clients : votre vie est trop pleine de choses qui ne vous plaisent pas, c’est l’overdose, la coupe est trop pleine. Nous avons besoin d’équilibrer nos journées avec des actions qui nous plaisent pour pouvoir faire les quelques-unes que l’on considère comme un mal nécessaire.  
Ecrivez la liste de ce qui ne vous plait pas. Relisez-la. Voyez ce que vous pouvez arrêter. Soyez positif à l’idée de donner plus d’espace aux choses qui sont importantes et vous plaisent.  

Quand souhaiter bon courage ?

J’ai tellement entendu cette expression utilisée négativement dans mes années de salariée que j’y étais devenue allergique : courage, bientôt le week end, courage ça ira mieux ce soir etc…
Ma perception a évolué lorsque j’ai commencé à participer à des épreuves (quel mot !) de courses à pied. Je ressentais le soutien sincère et l’enthousiasme du public et souvent des autres coureurs. Encourager les autres coureurs non seulement ne diminuait pas ma réserve de courage mais me stimulait. Ma pensée négative à l’égard de l’expression bon courage a évolué en pensée positive.   
Aujourd’hui je pense qu’on ne doit pas se priver de se souhaiter bon courage. Du moment que l’intention est positive et qu’elle vient du cœur, je pense que c’est une attitude positive et non plus négative.

Restez positif et souhaitez bon courage autour de vous !

Comment être plus coura-« jeu » ? Voici le Puissance 4 du courage !

Vous avez déjà joué au Puissance 4 ? Détendons l’atmosphère ambiante avec un clin d’œil au jeu Puissance 4 de notre enfance : des règles du jeu très simples, un jeu accessible à tous et qui demande de l’expérience pour gagner.
Je clôture cet article avec un jeu Puissance 4 du courage car nous avons plus que jamais besoin de courage. 
Comment avoir du courage et le développer même dans des moments très incertains ? Voici une méthode pas à pas : 

  1. Décomposez cette grande question du courage en 4 morceaux plus digestes : le courage est une combinaison des 4 éléments que vous pouvez approfondir dans mes 4 articles dédiés : l’audace, l’honnêteté, l’enthousiasme et la persévérance.
  2. Evaluez vos compétences dans chacun des 4 éléments : quand les avez-vous mises en œuvre, avec quels résultats, où sont vos points forts, qu’est-ce qui vous manque par rapport à vos besoins d’aujourd’hui ?  
    Voici une enquête gratuite à laquelle vous pouvez participer pour mieux comprendre vos forces de caractère VIA Institute on Character, vous pouvez choisir la langue Français dès que vous arrivez sur le site.
  3. Choisissez 1 élément à renforcer ou développer et définissez 1 action concrète que vous allez mener dès maintenant. Faites travailler vos méninges ! La loi d’attraction va opérer.
    Cette méthode m’a permis de comprendre à quel point je peux m’appuyer sur mon honnêteté et ma persévérance et que ces 2 traits de caractère me permettent d’avoir plus de résultats plus vite (Puissance 4 !) lorsque je m’autorise de l’audace !
    Je vous souhaite le meilleur en jouant au Puissance 4 du courage.  

Qu’est-ce que le courage pour vous ?

En voilà une question intéressante ! A vous lire ! Gratitude à doudou courage et que le courage soit avec vous ! Je suis pleine d’optimisme et de positivité pour vous.

Faites-moi un retour sur cet article consacré au courage : vos observations, vos questions, votre témoignage, vos suggestions me donnent le courage de continuer à vous apporter de la valeur !